MAHMOUD AHMED & BADUME'S BAND
Ethiopie / France


Le groove impérial d’Ethiopie
...“A la pointe orientale de l’Afrique, entre la mer Rouge, la Somalie et le Soudan, riche d’une population composite et variée (plus d’une quarantaine de groupes ethniques parlant près de soixante-dix langues et plus de deux cent dialectes !), l’Ethiopie, malgré la famine endémique qui l’épuise et les ravages d’une guerre civile sans fin, reste un laboratoire culturel fascinant, emblématique de la créativité débordante d’un continent plus que jamais tiraillé entre traditions et modernité. Il suffit pour s’en convaincre de jeter une oreille à la musique métisse de Mahmoud Ahmed, authentique légende vivante dans son pays. Né en 1941 à Addis-Abeda, au coeur du Mercato, Ahmed a fait tous les métiers avant de poser les bases d’une musique définitivement originale dans sa façon de synthétiser les influences les plus diverses en un langage à la fois typique et universel. De sa voix lancinante, âpre et veloutée, qui s’élève en spirales hallucinées, Ahmed invente un univers unique et irrésistible : un monde aux frontières incertaines, mélange improbable de tourneries rythmiques afro-orientales, de mélopées mystérieuses aux ornementations raffinées, de mélodies aux surprenantes inflexions indiennes. Le tout zébré de sonorités électriques et pulsé de grooves torrides et chaloupés, zappant du swing au funk, en passant par d’étranges incursions du côté du reggae. Un bazar jubilatoire”... LES INROCKUPTIBLES
Discographie : “Erè mèla mèla” , “Almaz”, “Alèmyé” (Buda Musique)
«...Mahmoud Ahmed a davantage l’habitude des tournées internationales. Mais à le voir danser, sautiller, faire chanter le public, on mesure le chemin parcouru depuis une dizaine d’années : il impressionnait alors avec sa voix de ténor mais restait presque hiératique. C’est comme si le temps passait à l’envers : aujourd’hui, il semble rajeunir à chaque concert. Impérial, avec des montées dans les aigus qui donnent le frisson, Mahmoud Ahmed fait applaudir ses accompagnateurs, «the famous band from Brittany»».
La réussite du concert repose en effet pour une large part sur l’efficacité et l’enthousiasme du Badume’s Band. Deux saxos ténors, un orgue, batterie, percussions, basse et guitare, le groupe est proche des formations de l’âge d’or de la musique éthiopienne, de 1960 à 1974, les dernières années de règne d’Hailé Sélassié.
Vecteur. «Aujourd’hui, témoigne Francis Falceto, divulgateur des musiques éthiopiennes grâce à sa collection de CD Ethiopiques, les stars gagnent leur vie dans le circuit rémunérateur mais peu motivant des mariages, où elles sont souvent accompagnées au synthé. A l’étranger, entourées d’un groupe pareil, elles se transcendent. Quand Badume’s Band a joué à Addis en janvier 2007, les Ethiopiens étaient médusés. C’est aussi ce message que je voudrais faire passer aux musiciens là-bas : c’est votre musique, il faut vous la réapproprier.»
Le cas de Badume («chez nous», en breton) n’est pas isolé, à travers le monde, des dizaines de formations se mettent à l’ethio-groove : en France, le Tigre des platanes, aux Etats-Unis, Either Orchestra (un big band de jazz à l’origine), ou The Ex aux Pays-Bas, pionniers du post-punk qui ont réinventé leur musique après une rencontre avec le saxophoniste Getachew Mekurya.
Un autre vecteur efficace a été la BO du film Broken Flowers de Jim Jarmusch, qui incluait plusieurs titres éthiopiens. En rappel, Mahmoud Ahmed et le chanteur de Badume’s Band, Eric Menneteau (formé à l’école du kan ha diskan, le chant breton, et qui s’est mis à l’amharique, la langue nationale d’Ethiopie), offrent un feu d’artifice vocal, dans une ambiance qui confine à la liesse
« ... Le Badume’s Band est l’un des rares groupes français à s’être lancé dans l’aventure de "l’éthio-groove" chanté. Ainsi, lorsqu’ils ont croisé la route et la scène d’artistes éthiopiens d’exception comme le célèbre Mahmoud Ahmed ou le clarinettiste Aklilu Zewdie, les rencontres se sont révélées concluantes. […] À découvrir sur scène de toute urgence ! » Eglantine Chabasseur RFI Musique “Le Badume’s Band c’est d’abord une des meilleures surprises de la dernière édition d’africolor en 2006. Un concert aussi classe et épatant qu’un danseur de twist sur la piste d’un club d’Addis Abeba dans les années 60...” Philippe CONRATH Formation bretonne d’une dizaine de musiciens, le Badume's Band s’attache à reprendre et réinventer le répertoire du "Swinging Addis", décade explosive où la jeunesse éthiopienne s’émancipait sur fond de métissages et innovations soul.Mondomix.


Extrait sonore






44 Grand' Rue
BP 34
86470 LAVAUSSEAU
Tél. +33 (0)5 49 59 10 10




Copyright © 2019 RUN Productions. Tous droits réservés.
Politique de confidentialité :
Ce site internet ne stocke ni n'utilise aucune donnée utilisateur ou cookie.